Comment développer sa marque employeur et fidéliser ses salariés ?

La marque employeur est un élément clé de la gestion des ressources humaines et du recrutement de l’entreprise. Cela désigne l’ensemble des actions à mener pour rendre attractive l’entreprise aux yeux de futurs collaborateurs et de fidéliser les collaborateurs actuels.

Alors, quels sont les moyens de développer sa marque employeur et in fine, de fidéliser ses salariés ?

Qu’est ce que la marque employeur ?

De la startup au grand groupe en passant par les TPE-PME, la marque employeur est un sujet pris au sérieux. Les entreprises ont pris conscience du besoin d’investir pour attirer de nouveaux talents, via la communication externe de l’entreprise, et pour conserver les talents de l’entreprise, via une communication interne renforcée et le développement de la QVT.

En effet, la communication externe traite de la réputation de l’entreprise et de l’image employeur qui est perçue par les parties prenantes externes à la société : candidats, écoles, recruteur par exemple. À contrario, la communication internet a pour but de développer les sensations positives ressenties par les parties prenantes internes à la société et la qualité de vie au travail : collaborateurs, managers, dirigeants.

De plus, la marque employeur permet de construire son identité de marque à travers les caractéristiques factuelles de l’entreprise : valeurs, culture d’entreprise, histoire de l’entreprise,  type d’organisation, style de management, produits ou services…

Enfin, la marque employeur est également composée des processus de la politique RH de l’entreprise. Comment sont recrutés les nouveaux candidats ? Comment sont intégrées les nouvelles recrues ? Quelle est la politique de formation de l’entreprise ? Quel est le niveau de rémunération ?

Pourquoi développer la marque employeur de son entreprise ?

Tout d’abord, face à la montée en puissance du numérique, il est essentiel de maîtriser les informations qui sont concernent l’entreprise. En effet, les futurs collaborateurs accèdent rapidement aux informations sur l’entreprise comme les conditions de travail ou les salaires de chacun.

Chaque entreprise doit construire un discours attractif et transparent. Dans ce discours, il s’agit de mettre en avant les valeurs de l’entreprise, l’engagement RSE, la qualité de vie au travail des collaborateurs par exemple.

Le but est de renvoyer une image positive de l’entreprise pour attirer de nouveaux collaborateurs certes, mais également, de faire des collaborateurs actuels, des ambassadeurs naturels de la marque employeur. En effet, des salariés convaincus par ce discours et par les processus RH de l’entreprise auront tendance à promouvoir l’entreprise.

La marque employeur est un excellent moyen de fidélisation des salariés. C’est pour cela que chaque organisation doit développer une culture d’entreprise propice à la création d’un sentiment d’appartenance chez le collaborateur. De plus, le collaborateur doit ressentir un sentiment de projection dans la mission de l’organisation (sens du travail) et un sentiment d’adhésion aux valeurs de l’entreprise, à incarner au quotidien.

Comment fidéliser ses salariés avec une marque employeur efficace ?

Cela passe par l’amélioration continue du bien être au travail des collaborateurs. Si le bien-être des collaborateurs n’est pas considéré comme essentiel par l’employeur, cela peut mener à des bore-out, des burn-out, du stress, de la fatigue et donc in fine, de l’absentéisme et du turn-over pour l’entreprise. Il est essentiel de veiller au bien-être des salariés et de leur offrir un environnement de travail stable et attractif pour favoriser une fidélisation sur le long terme des employés.

De plus, pour développer sa marque employeur et fidéliser ses salariés, il est important de favoriser la cohésion d’équipe et l’intelligence collective. En effet, la cohésion d’équipe participe au développement d’une ambiance de travail optimale et donc favorise la créativité et la productivité des salariés. Des réunions hebdomadaires collaboratives et des activités de team building ou de séminaires renforcent les liens entre les collaborateurs et les équipes. Cela développe également une homogénéité et renforce le côté ambassadeur de la marque employeur des collaborateurs.

Enfin, créer un sentiment d’appartenance et d’adhésion chez le collaborateur passe par une écoute active du manager et la prise en compte de feedback régulier. Cette prise en compte développe un sentiment de reconnaissance chez le collaborateur et le rend plus productif au quotidien. Pour cela, il est essentiel de former les managers à diffuser la marque employeur. En effet, le manager est un des acteurs centraux de la marque employeur car c’est le lien entre le collaborateur et la direction.

Quelles sont les actions prioritaires à mettre en place pour développer l’expérience collaborateur ?

Créer du lien et animer la vie des équipes

Mettre en place des actions collectives et ludiques permet d’embarquer les collaborateurs et de les déconnecter du travail. En effet, proposer des jeux de groupe rapproche les équipes et favorise les échanges entre des équipes qui n’avaient pas l’occasion de se parler.

Organisez des team building comme des escapes games ou des activités de plein air pour créer ou renforcer le lien entre les équipes et animer la vie collective.

Célébrer les victoires ensemble

Développer l’expérience collaborateur en célébrant les victoires en équipe ou collectivement, de la signature d’un contrat stratégique pour l’entreprise à chaque vente du service commercial. Cela permettra de développer le sentiment de reconnaissance des collaborateurs concernés par cette victoire.

Amenez des viennoiseries le matin en tant que manager ou organisez un “brunch de la victoire” au sein de l’entreprise. Faîtes de ces réussites, un instant privilégié à partager entre collaborateurs. Cela fera du bien au moral de tous tout en créant une cohésion au sein de l’équipe et/ou de l’entreprise et en boostant la motivation de chacun.

Adapter les conditions de travail et l’environnement de travail

Différentes actions peuvent être mises en place pour favoriser une bonne expérience collaborateur en adaptant les conditions et l’environnement de travail :

  • Favoriser le management de proximité
  • Promouvoir le télétravail pour que les collaborateurs abordent leur journée de travail de façon détendue (pas de bouchons en voiture, pas de trains en retard, etc.)
  • Végétaliser les espaces de travail
  • Développer l’ergonomie du matériel bureautique pour améliorer le confort de travail
  • Proposer une flexibilité des horaires de travail pour que le collaborateur puisse faire face aux imprévus sans frustration
  • Aménager du temps libre pour aérer son esprit
  • Limiter les réunions pour ne pas nuire à la performance des équipes
  • Aménager une salle de repos
  • Mettre à disposition une ludothèque

Mesurer la satisfaction de ses collaborateurs et développer la culture du feedback

La satisfaction des collaborateurs et leur engagement sont à suivre car cela peut avoir une influence sur la motivation et l’implication de ceux-ci au sein de votre entreprise.

En cas de chute ou d’augmentation de ces indicateurs, vous pourrez alors détecter les évènements qui ont mené à ces changements et mettre en place des actions correctives pour rectifier cela. Pour suivre cela, vous pouvez mettre en place des sondages ou réaliser des entretiens formels ou informels avec les équipes par exemple.

De plus, développer la culture du feedback permet de connaître les axes d’amélioration sur lesquels doit travailler l’entreprise. Ici, ce ne sont pas uniquement les feedbacks clients dont il est question mais également les feedbacks collaborateurs qui doivent être encouragés.

Le rôle des managers est primordial dans cette démarche. En effet, en tant que manager, vous pouvez solliciter régulièrement vos équipes pour connaître leurs retours sur votre management, sur les réunions mises en place, sur les projets pour dégager des améliorations et faire gagner du temps et de l’énergie à tous.

Enfin, vous pouvez également sonder les candidats non retenus sur les interactions avec l’entreprise et pourquoi pas les nouvelles recrues sur le processus d’onboarding (intégration des nouvelles recrues dans l’entreprise) mis en place. Ces deux processus sont la représentation même de la marque employeur et sont donc à améliorer en continue pour fidéliser les salariés.